Profil
Valerie Boisvert

Qu'est-ce qui vous a amenée à la profession de courtier immobilier ?

Déjà toute jeune, j'adorais me promener en voiture et observer par la fenêtre les maisons et leur architecture. J'ai toujours été très curieuse de voir les décors à l'intérieur des propriétés.

C'est après une formation en administration à l'UQAM, deux enfants plus tard et beaucoup d'expérience en vente que j'ai décidé de faire le saut vers la profession de courtier immobilier.

Depuis, je vis de ma passion et je m'épanouis pleinement dans mon travail.

Pourquoi avoir choisi de vous associer à RE/MAX ?

Pour moi, il était primordial d'être entourée des meilleurs et RE/MAX était le choix évident. C'est la bannière qui détient la plus grande part de marché puisqu'elle vend près d'une propriété sur deux au Québec.

De plus, RE/MAX possède le site web le plus performant et le plus visité par les acheteurs. M'associer à RE/MAX me permet de maximiser mon service, d'offrir à ma clientèle une visibilité optimale et de vendre dans les meilleures conditions.

Quelles sont vos forces et qualités qui vous servent le plus dans votre travail ?

Tout d'abord, je dirais que mon écoute, suivi de mon professionnalisme et ma rigueur. Ce sont trois de mes forces qui me définissent le plus. Mon travail consiste à bien écouter les besoins de mes clients pour être en mesure de leur donner l'heure juste et répondre à leurs attentes.

Établir un lien de confiance solide pour qu'ils soient heureux de travailler avec moi pour la plus importante transaction de leur vie. De plus, mes connaissances du marché et mon désir d'en connaître davantage, en suivant régulièrement des formations, m'aident à conseiller mes clients. Je suis aussi très créative et je sais m'adapter à toutes les situations.

Qu'est-ce qui vous satisfait le plus dans votre travail ?

Ce qui est le plus satisfaisant pour moi c'est de pouvoir réaliser les objectifs de mes clients et les aider à passer à une nouvelle étape de leur vie. Les accompagner main dans la main tout au long du processus de vente ou d'achat et voir la fébrilité dans leurs yeux.

De plus, lorsque j'apprends qu'un de mes clients me recommande à une personne de son entourage je l'apprécie énormément et je prends pleinement conscience que ce sont ces aspects-là qui donnent de la valeur au travail que je fais.

Avez-vous réalisé une transaction dont vous êtes particulièrement fière ?

Tout à fait ! J'avais le mandat de courtage d'un duplex à Brossard et nous avions reçu une dizaine d'offres d'achat la même journée. Quelle gestion ! Après plusieurs négociations tumultueuses, j'ai réussi à vendre ce duplex 12 % plus cher que le prix demandé.
La vente s'est faite en seulement deux jours, mais ce furent les jours les plus intenses de ma carrière.

Si vous n'aviez pas été courtier, qu'auriez-vous fait ?

J'aurais probablement travaillé en marketing ou dans le monde du design intérieur. En quelque part, mon travail englobe ces deux intérêts.

Avez-vous une devise ou une pensée que vous affectionnez particulièrement ?

J'ai toujours eu cette pensée de Bill Gates qui, je trouve, me décrit bien : « Ce que je sais faire le mieux c'est partager mon enthousiasme. »