Valérie Boisvert-PépinCourtier immobilier

Acheter

Les grandes étapes pour acheter une maison

Vous souhaitez devenir propriétaire? La famille s'agrandit et vous avez besoin de plus d'espace? Entre vous et votre nouvelle demeure se dessine un parcours bien rempli : des recherches de propriétés correspondant à vos besoins et critères, des visites, des négociations, l'inspection préachat… Beaucoup d'éléments à considérer et à coordonner! Heureusement, avec les services d'un courtier, vous n'aurez pas à gérer tous ces aspects : vous trouverez votre résidence sans soucis.

Voici une liste des grandes étapes de votre achat immobilier.


Le courtier immobilier, une valeur sûre pour votre achat

Saviez-vous qu'il est avantageux d'utiliser les services d'un courtier pour vous représenter pour l'achat de votre maison? Vous bénéficierez ainsi de l'expertise de ce professionnel de l'immobilier dans ce qui pourrait être la transaction la plus importante de votre vie.

Une fois que vous aurez choisi le courtier qui vous accompagnera tout au long du processus d'achat de votre maison, vous pourriez conclure un contrat de courtage – achat, qui établira clairement les bases sur lesquelles votre courtier agira ainsi que vos droits et obligations. Cela peut être avantageux, particulièrement lorsque l'immeuble que vous convoitez est à vendre sans les services d'un courtier.

Cependant, un courtier peut également vous accompagner dans ce processus d'achat et vous représenter sans contrat de courtage.

Vous pourriez aussi utiliser les services du courtier du vendeur, qui est lié à son client par une obligation de loyauté : cela signifie que ce courtier ne peut donc pas vous divulguer d'information confidentielle ou stratégique concernant le vendeur. Il a toutefois l'obligation d'agir équitablement envers vous, de vous informer et de vous conseiller objectivement, en prévoyant notamment les conditions habituelles relatives à l'inspection et au financement pour votre promesse d'achat.


Comment choisir votre maison?

D'abord, voyez à vos finances

Il est toujours tentant de faire des recherches sur Internet, de regarder les photos pour s'inspirer, de comparer les prix… Mais avant tout, il faut que vous sachiez combien vous pouvez investir pour l'achat de votre maison.

Dresser la liste de vos besoins

Listez vos priorités et les aspects de votre future demeure qui vous sont absolument indispensables. Ville ou banlieue? Unifamiliale ou procurant un revenu? Avec une cour, ou un balcon suffit? À vous de trancher!
Vous éviterez de perdre du temps à visiter des maisons trop chères, trop grandes ou ne répondant tout simplement pas à vos exigences.

Organisez vos recherches et commentez chaque visite

C'est sûrement l'étape la plus longue, mais aussi la plus importante. Parmi vos priorités, identifiez les caractéristiques qui pourraient faire l'objet d'un compromis et parlez-en à votre courtier, qui coordonnera les visites pour vous.

Comme il a accès à des outils lui permettant de voir les propriétés à vendre dès qu'elles sont mises sur le marché, votre courtier facilitera vos recherches en vous présentant celles qui correspondent à vos critères, au fur et à mesure qu'elles seront disponibles.

Pendant vos visites, passez en revue toute la liste de vos priorités, en plus de noter les caractéristiques de la résidence et les impressions qu'elle vous laisse à mesure que vous les constatez. Vous bénéficiez aussi des conseils et observations de votre courtier tout au long de la visite.

Comme aide-mémoire, servez-vous des documents mis à votre disposition par le courtier avant votre visite : la fiche descriptive de la propriété et le formulaire Déclarations du vendeur sur l'immeuble. Prenez ensuite le temps de bien réfléchir et de comparer vos notes, car toutes ces informations pourraient être déterminantes dans votre décision, surtout si vous hésitez entre deux propriétés.

Le prix demandé vs la valeur réelle

Si une propriété vous intéresse et que son prix correspond à ce que vous pouvez débourser, il est important de vous faire une idée de sa valeur réelle sur le marché pour offrir un prix qui intéressera le vendeur, tout en respectant l'estimation de la valeur de la propriété.

Votre courtier vous éclairera à ce sujet grâce à sa connaissance du secteur et à la maîtrise des outils mis à sa disposition pour évaluer la valeur marchande d'une propriété. Il identifiera les éléments qui peuvent faire augmenter ou diminuer le prix de vente d'une maison, comme l'année de sa construction, son état de conservation, l'aménagement du terrain, etc.


Prêt à faire une offre?

Ça y est, vous avez trouvé la maison parfaite pour vous? Vous voilà prêt à faire une offre! Votre courtier rédigera donc votre promesse d'achat sur un formulaire obligatoire édité par l'OACIQ et conçu pour vous assurer un maximum de protection. La promesse d'achat signale au vendeur que vous souhaitez acheter sa propriété. S'il l'accepte, c'est qu'il s'engage à vous la vendre.

Votre courtier prendra le temps de passer en revue avec vous le contenu de votre promesse d'achat, afin de mettre toutes les chances de votre côté pour qu'elle soit acceptée.

Vous y indiquerez, entre autres :

le prix que vous offrez au vendeur pour sa propriété;
le délai pour effectuer l'inspection préachat;
les inclusions et les exclusions, c'est-à-dire les éléments que vous voulez voir inclus ou exclus de l'achat (par exemple une piscine hors terre ou un lave-vaisselle);
les date et heure fixées au vendeur pour accepter votre promesse d'achat (après quoi, elle devient nulle et non avenue).

Avec l'expertise et les compétences d'un courtier immobilier, vous pourrez plus facilement comprendre l'impact de chacune des conditions et trouver le juste équilibre entre celles-ci et le prix proposé.


Jongler avec les contre-propositions

Votre souhait est évidemment que le vendeur accepte votre promesse d'achat. Toutefois, il se peut qu'il la refuse ou encore qu'il vous fasse une contre-proposition, qui a comme effet de vous signaler le refus de votre promesse d'achat, mais en accompagnant ce refus d'une nouvelle proposition qui lui serait acceptable, par exemple en modifiant le prix demandé. Vous avez alors le choix de l'accepter ou de la refuser.

En réponse à cette contre-proposition, votre courtier pourra rédiger pour vous une contre-proposition à l'aide du formulaire obligatoire du même nom. Une contre-proposition a pour effet d'annuler toutes les contre-propositions précédentes faites par l'acheteur ou par le vendeur. L'entente qui vous liera au vendeur sera constituée de la promesse d'achat telle qu'elle a été modifiée seulement par la dernière contre-proposition, sans égard aux contre-propositions précédentes.

Votre courtier saura gérer tous ces échanges de documents en respectant les échéanciers qui s'y rattachent, en plus de vous représenter dans le cadre des négociations.

Voici les clés de votre nouvelle demeure!

Une fois la promesse d'achat ou la contre-proposition acceptée et toutes les conditions réalisées, l'étape suivante consiste à officialiser la transaction chez le notaire par la signature de l'acte de vente.

Même à cette ultime étape, votre courtier demeure présent et disponible. Posez-lui toutes les questions nécessaires afin qu'aucun doute ne subsiste dans votre esprit.

Et vous voilà propriétaire. Félicitations!